Troisième édition de l'European Championship, une simulation basée sur Fifa 19. Pour cette année quelques changements ont étés effectués. Bon amusement


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Mattia Sardelli

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Mattia Sardelli le Lun 17 Sep - 18:47

Prénom : Mattia
Nom : Sardelli
Date de naissance : 06/10/1983, à Bergame (IT)
Nationalité : Italien/Argentin

Le départ en Argentine
Vous connaissez le Racing Club, le club de la banlieue de Buenos Aires ? C'est là que j'ai passé une partie de mon enfance. Mon père étant un footballeur professionnel, j'ai toujours baigné dans ce monde. Lorsque j'avais 10 ans, mon père, alors joueurs à l'Atalanta Bergame, se voit transférer au club argentin. Ne voulant pas être séparer, ma mère et mon petit frère le suivons en Argentine.


Ma vie au Racing Club
Dès le départ, j'avais intégré le centre de formation du club, j'ai effectué toutes mes classes jusqu'au portes de l'équipe première. Entre temps, mon père avait mit un terme à sa carrière sportive, je ne voulais pas abandonner mon rêve, on est donc rester en Argentine. Me voilà, à 17 ans, avec l'équipe première ! En Argentine il est plus simple de faire confiance aux jeunes qu'en Europe, cela m'a énormément été bénéfique, car assez rapidement, je me suis vu intégrer dans la rotation du milieu ! Malheureusement, c'est seulement lors de ma troisième année avec l'équipe première que j'obtiens une place de titulaire régulièrement. Entre temps, quelques superviseurs de club européens viennent superviser les jeunes joueurs du Championnat. Je me souviens, mon père m'avait parlé de l'AS Roma, de l'Inter Milan, Atletico Madrid, Monaco, etc.. Tout ces clubs me faisait rêver !

Malheureusement, les dirigeants sans cesse faire grimper les enchères concernant les joueurs qui étaient approchés par ces clubs. L'Atletico était intéressé mais le club ne voulait pas me céder, je l'avais très mal vécu. Je me devais de faire un choix, mon contrat prenait fin 2 ans après et je me sentais comme "coincé" par le Racing. Ma dernière année au sein de mon club formateur fut chaotique ! Après mon refus de prolongation, le club m'avait envoyé avec l'équipe réserve ! Saison blanche pour moi donc...


L'aventure européenne !
Je me suis donc retrouvé comme joueur libre, mon père, avait gardé contact avec les quelques clubs qui s'étaient intéressé à moi dans le passé, notamment l'Atletico qui m'avait invité pour faire 2 semaines de test ! Je voyais ça comme une chance incroyable que je me devais de saisir. Dès le début, j'ai eu un sacré bon feeling avec l'entraineur, Simeone ! Le fait d'être argentin tout les deux étaient un plus, lui aussi avait joué pour le Racing !

Je signe donc mon premier contrat en Europe, à l'Atletico de Madrid ! J'ai très rapidement prit mes marques, et j'ai joué environ 25 matchs lors de ma première saison, notamment une finale de Copa gagné contre le FC Séville, rien que ça ! Me voilà, à 23 ans, jouer régulièrement. La saison suivante fut encore plus mémorable, avec une demi-finale de Ligue des Champions, mais malheureusement nous étions éliminé à cause de la règle des buts à l'extérieur, contre Manchester City.


Le calvaire commence...
Lors de mes 25 ans, en début de pré-saison de ma 3ème année à l'Atletico, je me suis fais les croisés. 7 mois d'absence, et c'est là que le cauchemar commence. Après être revenu de ma blessure, je me fais les croisés de l'autre jambe, la poisse ! Saison plus que blanche. Les médecins du club étaient tous très inquiets, et ils avaient raison. En plus de mes blessures fréquentes, ils m'ont détectés une anomalie pulmonaire, autant vous dire que lorsque j'ai appris ça, j'ai vu tout mes rêves s'envoler, avec tout les sacrifices que j'avais fait, dans le vent.

Après la chute, ...
Ma santé étant primordiale, j'ai du mettre à un terme à ma carrière à mes 27 ans. L'Atletico, qui m'a toujours soutenu m'avait proposer un poste de superviseur/recruteur que j'ai immédiatement accepté, je ne voulais pas quitter ce monde. Par la suite, j'ai fais mes licences d'entraineurs, puis à mes 30 ans, je me suis vu confier l'équipe réserve ! Je revivais, et Simeone n'y était pas étranger, car il ne m'a jamais laissé tomber, et m'apprenait énormément de choses de ce métier d'entraineur. Une saison plus tard, je deviens même son assistant ! J'appréhendais un peu au départ, car certains joueurs étaient plus âgées que moi, et étaient par le passé des coéquipiers.

Lors de mes 35 ans, je reçois une offre d'un club qui étaient intéressé par mes services, et ce club était ...

(à suivre.)



Inspiration : Simeone, Sarri, Ancelotti, Sir Alex Ferguson
Style de jeu : La possession stérile ne m'intéresse pas. Quand mon équipe a le ballon, j'attend d'elle énormément de mouvement. Un jeu direct, rapide et un bloc unique qui bouge sans cesse ! Le pressing haut est primordiale, l'adversaire ne doit pas avoir le temps de mettre en place son jeu. Il ne faut pas avoir peur de souffrir, un esprit de sacrifice est obligatoire. Nos contres attaques doivent être rapides, et bien organisés. (un mix Simeone/Sarri)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum